Rouler en groupe est le mode de conduite naturel pour les sorties du Club, ce qui implique une attention supplémentaire par rapport à la conduite en solo. Il existe des règles permettant de progresser harmonieusement avec le plus haut niveau de sécurité possible. Il est nécessaire d'appliquer ces règles au sein des "Motards du Var". Le groupe n'existe pas en tant que tel dans la circulation, le code de la route et les règles habituelles de la circulation individuelle sont à respecter.

Organisation

En tête , le chef de groupe qui connaît le parcours ou qui possède tous les éléments. Il guide le groupe, il ajuste la vitesse en fonction des participants, il veille à la sécurité du groupe. En queue, le serre-file veille à la cohésion du groupe, il connaît également le parcours. Habituellement on conseille à l'équipage moto-motard le moins performant (puissance, autonomie ...) de se situer derrière le chef de file qui peut ajuster sa conduite en conséquence. Dans le club où les motards se connaissent bien, il est préférable que les motards moins performants se placent à l'arrière du groupe, cela permet à chacun d'aller à son rythme, notamment dans les parties sinueuses. Notre principe du "tout droit sur route principale" permet ce mode de positionnement.

Départs

Le responsable de la sortie constitue les groupes, il indique à chacun le groupe dans lequel il roulera pendant la sortie. Peu avant le départ, les chefs de file se positionnent, suffisamment séparés les uns des autres. les motards viennent se regrouper derrière, ce qui permet au serre-file de donner son feu vert lorsque le groupe est complet. Idem lors des pauses en cours de route. Il n'est pas souhaitable qu'un participant change de groupe en cours de sortie, le changement de groupe ne peut se faire qu'avec l'accord des deux chefs de groupe.

Positionnement

Deux modes sont possibles: en quinconce ou en file indienne. 

Le mode en quinconce permet un groupe compact, avec une bonne vision à l'intérieur du groupe. Le chef de groupe choisit en général de rouler sur la partie gauche de la voie, le suivant sur la partie droite et ainsi de suite. La compacité est intéressante en ville, plus le groupe est compact, moins il a de chance d'être coupé en deux.

Le mode en file indienne est adopté là où le quinconce n'est pas possible: suite de virages, chaussée étroite, sur route principale roulante où les distances de sécurité s'allongent...

Dans les deux modes :

  • Toujours garder sa position dans le groupe (le motard reconnaît le motard qui le précède et celui qui le suit).
  • Toujours mettre ses clignotants suffisamment tôt.
  • Au changement de direction vérifier que le suivant peut vous voir et a aperçu les signaux du changement de direction, l'attendre si nécessaire!
  • En cas de ralentissement faire des appels de feux stop.
  • Eviter d'être, par distraction, à l'origine d'un "trou".
  • En cas de "trou" ne pas prendre de risque pour le résorber, le principe est de continuer sur la route principale, le motard précédent vous attendra s'il y a changement de direction.
  • Ne pas être victime de l'effet "Panurge" et de ne plus voir que la roue et le feu du motard qui précède. Soyez attentif à l'ensemble de la circulation.
  • Gardez une distance de sécurité suffisante.
  • Être toujours vigilant, voir concentré, pour anticiper.

Le "tout droit sur route principale"

C'est la direction à suivre sans qu'il soit nécessaire de mettre les clignotants.

Avant un changement de direction, le chef de file ralentit pour favoriser le regroupement, il indique suffisamment tôt le sens du changement de direction et vérifie qu'il est bien suivi par le motard N° 2. Le motard N° 2 fait de même, si le motard N° 3 est trop loin, le motard N° 2 l'attend et repart dès que le motard N° 3 à saisi le changement de direction ... et ainsi de suite dans le groupe.

Un seul motard attend !

Dépassements

Les dépassement s'effectuent un par un en gardant sa place dans le groupe et en respectant les règles habituelles d'un dépassement en solo. Ne pas effectuer le dépassement "à la place" du motard précédent qui a eu une hésitation (gros danger, le motard hésitant peut se décider sans revérifier dans son rétro). Ne pas prendre de risque de peur de perdre le contact. 

Arrêt

En cas d'arrêt, les chefs de file veillent à ce que la place soit suffisante pour les motards du groupe, chacun doit prendre ses dispositions pour ne pas stationner dangereusement sur la chaussée. S'il le faut , dépasser le groupe pour trouver un stationnement convenable. En cas d'arrêt inopiné(incident, accident ...) ne pas rester planté sur la route, il faut continuer jusqu'à un stationnement sûr.

Le trou

Le "trou" peut avoir diverses causes: distraction, insertion d'autres véhicules, dépassement difficile ... Sa conséquence la plus désagréable est la rupture du groupe, suivi de l'erreur de parcours avec la perte d'un ou de plusieurs éléments. Ce désagrément est d'autant plus probable que le groupe est important. Ce n'est pas aux motards qui sont derrière de prendre des risques pour boucher le trou, ils savent qu'ils roulent sur le principe "tout droit sur route principale" et que le motard qui est devant les attendra s'il y a changement de direction. En cas de gros doute attendre le serre-file qui possède un road-book détaillé. Le "zéro défaut" n'existant pas, il faut se contenter du "zéro impasse", il est toujours possible, pour un motard égaré de rejoindre le groupe aux points de regroupement indiqués sur le road-book.

Sécurité

Les règles habituelles de circulation en solo sont évidemment à respecter.

 

Bonne route !!!


retour infos

 

présentation du club

... "Les Motards du Var", est une association motocycliste régie par la loi de 1901.

Elle a été créée en 2003 par Jacques Buka et Claude Marino.

Son siège social se situe à Bagnols en Forêt.

Cette association a pour but d'organiser des sorties et des voyages pour le plaisir de rouler entre amis.